CIF : le dernier conseil d’administration du président Beaujean

Dsc0871

Vendredi 17 novembre, le conseil d’administration du club des internationaux français (CIF) s’est réuni à Annay-sous-Lens (Pas-de-Calais). Un rendez-vous habituel pour dresser le bilan de la saison écoulée et dessiner les contours de l’année à venir. Sauf que vendredi dernier, cette réunion avait une saveur particulière : Christophe Beaujean, président du CIF, n’est pas candidat à sa succession ; il ne briguera pas un nouveau mandat aux élections de février, tout comme Yves Descamps, le trésorier.

Que dire de la saison 2017 ? Que sur un plan comptable, elle est extraordinaire et même record. En 2017, les Français ont engagé 23.399 pigeons sur les concours internationaux, soit une progression de quelque 3.000 pigeons (20.039 pigeons en 2016). Les contingents de toutes les étapes sont en hausse : + 887 à Pau, + 53 à Barcelone, + 784 à Saint-Vincent, + 84 à Marseille, + 65 à Narbonne vieux, + 628 à Narbonne yearlings, + 859 à Perpignan. Et dire qu’il y a quatre ans, les Français engageaient à peine 17.000 pigeons, 9.700 pigeons il y a dix ans. Aucun doute possible, les internationaux ont le vent en poupe. En 2017, 1.080 Tricolores ont tenté leur chance sur l’une ou l’autre des étapes, un chiffre non négligeable : les internationaux se sont démocratisés et c’est tant mieux.
René Bonnin hier, Christophe Beaujean ces quatre dernières années sont « responsables »...

La suite dans La France colombophile n°314 du 23 novembre 2017.