Jean-François Mahut, champion de France femelles au CIF 2015

Mahut jf fils

Oisy (Aisne). Installé en Picardie, Jean-François Mahut remporte en 2015 le championnat femelles du club des internationaux français.

J’ai rencontré Jean-François Mahut le jour de la remise des prix du CIF. Je ne savais pas qui il était mais, a priori, lui savait qui  j’étais, puisqu’il me présentait à l’un de ses collègue comme « le mec qui va venir chez toi quand tu vas faire 1er National ». S’en est suivie une discussion dans laquelle j’apprenais que j’étais déjà en contact téléphonique avec lui et qu’il était un ami du « cousin » de Fourmies. Finalement, entre colombophiles, on  se connaît tous, on n’est juste pas au courant ! Lors du repas, et avant le plat qui se faisait attendre, je regardais en détails le catalogue et je me rendais compte que ce même Jean-François MAHUT avec qui j’avais discuté quelques minutes avant était champion de France CIF 2015 au niveau des femelles. Il ne m’en avait pas parlé. Cela en dit long sur le personnage. Plutôt discret, appréciable dans un monde où beaucoup prennent le melon pour moins que ça.

eon en 1984 dans la ferme de ses parents, suite à l’hébergement d’un pigeon égaré. Sur les conseils de ses frères, il s’est rendu chez Gilbert DEPIERREUX d’Attigny pour demander conseil. C’est par ce dernier qu’il a été formé au jeu et à la sélection. Les concours de fond et de grand fond étaient, depuis le début, la catégorie qui attirait le plus Jean-François. Après quatre déménagements, pour des raisons professionnelles, il est aujourd’hui établi à Oisy dans le nord de l’Aisne, frontalier avec le département du Nord. C’est d’ici qu’il réalisa (entre autre) les 10e, 31e, 74e National Marseille 2015 ; 21e, 25e et 41ee National Barcelone Femelles 2015 ; 1er National Barcelone femelles 2014 et qu’il fut couronné 1er National Champion femelles du CIF ! Elle est belle, l’histoire du garçon qui a recueilli un pigeon égaré et qui, 31 ans plus tard, est champion de France !

Au-delà de ses capacités et compétences sportives, Jean-François est également investi dans la vie associative, puisqu’il a repris le flambeau de l’IFCNE, en reprenant le flambeau après....

La suite à découvrir dans le numéro 271 de la France colombophile.