Kees Droog, 1er international Pau 2016 !

Kees droogJoueur de grand fond de longue date, Kees DROOG participe aux concours ZLU (Internationaux) depuis la saison 2014. Depuis il est indissociable du TOP 10 National néerlandais : 6e National Pau 2015, 1er National Barcelone 2015, 8e National Saint Vincent 2015, 9e National Perpignan, et désormais 1er National & International Pau 2016. Quinze concours internationaux joués et cinq fois dans le TOP 10 National ! Exceptionnel, sensationnel, unique !
Andijk est un village de Hollande Septentrional, au nord ouest des Pays-Bas. Ici, les internationaux sont des concours de plus de 1000 kilomètres, puisque même sur Agen, Kees a 1010 km. Les autres concours sont Marseille 1073 km, Narbonne 1080 km, Saint Vincent 1118 km, Perpignan 1139 km et Barcelone 1281 km. La distance, même si elle est impressionnante, n’a pas l’air d’être un handicap pour les pigeons DROOG. Au contraire ! Rappelez-vous Barcelone 2015. Sous une chaleur de plomb, la protégée de Kees, ROSANNA était montée sur la plus haute marche du podium, avec une constatation le 2e jour à 11:28:59 (983,385 m/m). Sur Pau  2016, THE QUEEN OF THE NIGHT faisait même mieux, en cherchant la palme à l’international avec une constatation à 04:29:19 (d’où son nom) ! Résumé de la courte carrière de Kees sur les concours ZLU : 271 pigeons joués, 117 prix (43,17%), 19 fois TOP 100 National, 5 fois TOP 10 National, 2 fois 1er National et désormais 1 fois 1er National !
Quand on regarde les classements, on se rend très vite compte que Kees n’est pas un enfant de coeur. Il n’est pas du genre à se poser la question s’il va jouer ses yearlings à plus de 700 kilomètres… non ! Lui les met à 1010 kilomètres ! C’est une habitude chez ces joueurs du nord néerlandais, voire néerlandais, en général ! JELLEMA, l’autre homme fort du nord, vient d’engager plus de 50 yearling sur Agen 2016 (1007 km), ces mêmes yearlings qui, dans quelques semaines, retourneront sur Orange 922 km ou Bergerac 942 km… Le titre du livre de l’écrivain colombophile Harry TAMSEN « Denk Mal darüber nach » [Traduction : « Réfléchis-y ! »] s’impose comme une évidence.

Kees DROOG rentre à 100 % dans les clichés qu’on a des néerlandais. Il n’est pas petit, il est producteur de tulipes et possède des pigeons. Si on regarde bien, à
ses heures perdues, il fait même du vélo... et la boucle et bouclée. Jalousé pour ses très bons résultats, on lui a dit, après sa victoire internationale sur Pau, que son
premier prix n’était pas dû à la qualité des ses oiseaux, mais à la neutralisation qui l’aurait considérablement avantagé. On dit souvent que les enfants peuvent
entre eux être très méchants...mais les adultes aussi je crois ! A ces affabulateurs, il a répondu ceci « Mes très chers amis colombophiles, je tiens à porter à votre
connaissance que dans le nord plus de 400 pigeons ont été engagés. Très exactemen...

La suite à découvrir dans la France colombophile n°278.