Rencontre avec Philippe Polet, l’homme qui se cache derrière Pir3

Img 8452

Technologie. Depuis 2011, Pir3 est l’un des logiciels de gestion de colonie qui rencontre le plus de succès. Rencontre avec Philippe Polet, le concepteur de Pir3.

En quelques années, voilà une application qui a permis à la colombophilie de faire un pas de géant, aussi bien dans la gestion des colonies que dans le suivi des concours. Ces dernières années, Pir3 s’est imposé dans le paysage colombophile, plus particulièrement en France.

On dit comment, pir « 3 » ou pir « cube » ? Pir « cube » répond Philippe Polet, le concepteur de l’application. Quand on part du Nord de la France, il faut traverser presque toute la Belgique pour aller à sa rencontrer et découvrir un homme à la fois passionné par les nouvelles technologies et le pigeon voyageur. Philippe Polet incarne parfaitement cette colombophilie d’aujourd’hui, avec ces amateurs friands d’accompagnement technologique pour ne rien plus laisser au hasard dans la recherche de la performance.
Nous voilà dans la campagne d’Arlon, à deux pas du Luxembourg où Philippe Polet exerce : il est cadre en informatique dans un groupe bancaire, un spécialiste des bases de données ; il manage une équipe d’une vingtaine d’informaticiens. Soit une vie professionnelle trépidante, ce qui laisse peu de temps à la colombophilie. Avec Pir3, notre informaticien vit certainement sa passion du pigeon voyageur par procuration. Avant d’y revenir, dans quelques années, à la retraite…

De Pig à Pir
Philippe Polet a eu sa propre colonie pendant une dizaine d’années. Jeune, il a baigné dans notre hobby, avec son père et deux oncles. « Dès 14 ans, j’ai eu ma colonie », confie Philippe Polet.
En 1989, pour la famille, il conçoit un premier programme de gestion de pedigree, en version DOS, l’un des premiers systèmes d’exploitation sur PC. Le premier logiciel, réservé au proche, s’appelle PIG. « Cela ne sonnait pas très bien en anglais », s’est vite rendu compte son concepteur. Un pig, c’est un cochon...
Devenu informaticien, Philippe Polet voit son métier évoluer, à vitesse grand V. L’arrivée d’Internet bouscule les concepts et introduit de nouveaux langages informatiques, comme le PHP, Hypertext Preprocessor, un langage pour le développement d’applications Web. Forcément, Philippe Polet s’y intéresse et veut s’essayer à la programmation en PHP. En 2011, il se lance dans l’actualisation de PIG, qui devient PIG, pour « pigeon ». En 2011, comme ce fut le cas quelques années plus tôt avec le logiciel PIG, l’oncle Jean, colombophile, est le premier utilisateur.
Voilà l’application Pir lancé, avec l’ajout du « 3 » pour troisième version, mais aussi une troisième dimension, celle d’Internet.
Secondé par son fils William, également professionnel de l’informatique et des langages numériques, Philippe Polet lance son application sur la toile. Rapidement, elle séduit les colombophiles français, habitués à installer un logiciel de gestion de colonie sur leur ordinateur. Avec Pir3, aucun logiciel, mais une application via un portait Internet. Les avantages sont nombreux : aucun téléchargement, aucune installation notamment pour les mises à jour qui se font de manière continue (et opérationnels même si le sytème d’exploitation de l’ordinateur date) ; l’application est utilisable aussi bien...

 

La suite à découvrir dans La France colombophile n°309 du jeudi 14 septembre 2017.