Sébastien Thullier s’impose sur Mont-de-Marsan

Internet

Internationaux. Ce colombophile de la métropole lilloise devance d’un peu de deux mètres minute Gilbert Deportere sur Mont-de-Marsan (Pau).

Cela lui pendait au nez ! Ces dernières saisons, Sébastien Thullier a multiplié les bons résultats dans le grand fond français et européens. Pour ne citer que les plus belles performances : 1er national femelles Saint-Vincent 2014, 2e Nîmes Nord-Pas-de-Calais 2002, 2e au championnat grand fond des ALC-CALC en 2005, 1er au championnat grand fond des ALC-CALC en 2008 (avec les trois premiers sur le concours de Saint-Vincent et une voiture gagnée), 1er national femelles Agen 2015 et 2e national mâle (avec le sang de l’as européen Gruson et de la demi-soeur du 1er international Saint-Vincent de Claude Ledoux), la meilleure femelle européenne en 2015 sur deux concours deux ans (Pau/Saint-Vincent), un premier prix Nord-Pas-de-Calais Narbonne en 2015, en 2015 trois premiers prix au dépôt de Flines (Agen, Narbonne et Perpignan), en 2016 un premier prix Nord-Pas-de-Calais sur Saint-Vincent... Il ne manquait donc plus à Sébastien Thullier un premier prix national dans un classement général France. Le voilà, décroché pour l’ouverture de la saison international, sur Mont-de-Marsan (Pau). 222403-2013 est le pigeon victorieux, dont vous trouverez le pedigree en page 11. Dans son sang, la base de la colonie de Sébastien Thullier, avec les couples de base 1 et 2, et donc les progénitures, toujours et à nouveau, de la lignée de l’as européen Gruson : cela confirme, une fois de plus, une formidable lignée. La base 1 : les parents de l’as pigeon européen. La base 2 : des oeufs achetés à une vente d’association, à Caudry. Soit les Vandenbroucke et les Van Den Heijnden.
Ce 222403-2013 est au concours depuis le début de la saison, avec des concours de vitesse au mois d’avril, une participation à Bourges et Limoges fédéral de la Première région en préparation. Quelle motivation ? Le samedi de la mise en loges (le lundi), Sébastien Thullier a lâché ses Pau à Carvin, à 20 km de Villeneuve d’Ascq. 30 pigeons étaient de la partie, autant de mâles que de femelles. Au retour, les couples ont été réunis et ils ont passé tout l’après-midi ensemble, au casier. En fin d’après-midi, ces pigeons ont été séparés pour être enlogés le lundi sans se revoir ou autre subterfuge. « Je les lâche toujours ainsi deux jours avant la mise en loges », explique notre champion.
Sébastien Thullier est à la tête d’une colonie colossale, aussi bien en nombre qu’en qualité. Combien de pigeons ? « Difficile à dire. Je vais essayer de....

 

La suite dans La France colombophile n°304 du 6 juillet 2017